Covid : comment limiter les effets secondaires de la vaccination – Sortiraparis.com

Par Cécile D. · Publié le 22 juin 2021 à 13h28 · Mis à jour le 22 juin 2021 à 13h28 Fatigue, frissons, maux de tête : les effets secondaires du vaccin contre le Covid-19 peuvent être très inconvénients. Voici quelques conseils prodigués par des médecins pour prévenir ou atténuer ces problèmes. L’heure de la deuxième dose de vaccin contre le Covid-19 arrive pour de nombreux Français, avec cette petite angoisse : la deuxième piqûre va-t-elle provoquer des effets secondaires très déplaisants ? Plusieurs personnes se sont plaintes de fatigue et de douleurs après avoir reçu leur seconde injection, notamment pour ceux qui ont été vaccinés avec Pfizer. Ces effets, bien que bénins, peuvent être très désagréables. Ouest France a interrogé deux médecins, qui prodiguent leurs conseils pour limiter les effets indésirables. Les professionnels s’accordent à dire qu’il n’y a pas grand-chose à faire en amont de la piqûre. Ils veulent également mettre en garde les patients qui auraient le réflexe de prendre régulièrement du paracétamol en prévision de douleurs à venir. « On n’est pas certain que la prise anticipée soit mieux que la prise au moment des symptômes, prévient le professeur Deplanque, professeur de pharmacologie médicale et directeur du centre d’investigation clinique de Lille. Je suis plutôt partisan de proposer aux gens d’en prendre au moment des symptômes. C’est le seul médicament qui puisse à ce jour améliorer un peu les choses. » Ainsi, pas besoin de paniquer avant l’injection, où lorsque les premiers effets indésirables commencent à apparaître. Fièvre, fatigue, maux de tête et courbatures sont des symptômes tout à fait normaux après un vaccin, assurent les spécialistes. Le docteur Michaël Rochoy, médecin généraliste à Outreau (Pas-de-Calais), veut rassurer les Français : « Globalement, si c’est une petite fièvre, ça va durer 24-48 heures, vous aurez peut-être des courbatures avec, mais si vous n’avez rien d’autre, inutile d’aller consulter. Cependant, si vous avez la moindre inquiétude, vous pouvez tout de même appeler votre médecin traitant et voir avec lui. » Des effets secondaires plus dangereux peuvent toujours se manifester. Il faut alors rester attentif : si, au bout de 48 heures, vous vous sentez toujours très mal, vous pouvez envisager de prendre rendez-vous chez votre médecin. « Il faut surtout être plus vigilant si l’on n’a pas eu de symptômes tout de suite et qu’ils apparaissent de manière différée. Ça demande de prendre un avis médical », souligne le professeur Deplanque. En dehors de ces cas rares et particuliers, la vaccination ne présente aucun risque. Les deux médecins nous encouragent à conserver une activité normale, en évitant parfois les efforts trop importants, si les effets du vaccin nous gênent. « Bon, disons que si vous avez un match de badminton à jouer au niveau international, il n’est en effet peut-être pas idéal de faire le vaccin la veille. C’est une question de confort », plaisante le Dr Rochoy Les soignants mettent en garde les vaccinés : l’alcool est à proscrire pendant quelques jours après l’injection. En effet, l’excès d’alcool agit comme un immunosuppresseur : il nuit à l’efficacité du vaccin. Les scientifiques recommandent donc d’éviter les boissons alcoolisées pendant trois jours après chaque injection.  Source: Covid : comment limiter les effets secondaires de la vaccination – Sortiraparis.com