Covid-19 : sans masque dans un appartement, Emmanuel Macron agace

À plusieurs reprises lors de sa visite à Marseille, le chef de l’État s’est affiché sans masque dans des lieux clos, suscitant l’indignation de nombreux médecins.

Un an et demi après le début de la pandémie de Covid-19, la situation suscite la colère de nombreux médecins. Alors que le port du masque a fait preuve de son efficacité pour limiter la contagion dans les lieux clos, Emmanuel Macron est apparu à plusieurs reprises sans masque en intérieur, lors de son déplacement à Marseille, le 1er septembre.

La séquence se déroule dans un appartement du 15e arrondissement de Marseille, où Emmanuel Macron échange avec des habitants. Si au début de la séquence le chef de l’État porte un masque, il l’enlève pour boire de l’eau mais ne le remet pas.

“C’est désespérant après 18 mois de pandémie”

Et reste ainsi sans masque, durant plusieurs dizaines de minutes, à échanger avec des habitants non masqués, en présence de Benoit Payan et Samia Ghali, le maire de la ville phocéenne et son adjointe “divers gauche” également sans masques, le tout dans une pièce exiguë.

Une séquence qui suscite rapidement l’indignation de médecins, qui déplorent l’attitude du président de la République. “C’est désespérant de voir qu’après 18 mois de pandémie, le président n’a pas compris l’intérêt du masque. En tant que chef d’État, il a un devoir d’exemplarité qu’il ne respecte pas, d’autant plus quand il sait qu’il y a des caméras qui filment la rencontre”, déplore Michaël Rochoy, médecin généraliste et cofondateur de stop-postillons, qui appelait au port du masque généralisé en population dès le début de la pandémie. “Un Président sans masque, c’est un boulanger sans farine. On ne comprend pas bien comment il peut sortir du pétrin”, illustre-t-il.

Déjà sans masque au supermarché en avril 2020

Une séquence d’autant plus étonnante, 18 mois après le début de la pandémie, que le chef de l’État portait un masque en extérieur lorsqu’il se déplaçait dans les rues de Marseille, quelques minutes auparavant, lors d’une déambulation en compagnie d’élus.

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron s’affiche sans masque dans un lieu clos. En avril 2020, alors que le masque n’était pas encore obligatoire dans les supermarchés mais que certains caissiers en portaient afin de se protéger, le chef de l’État s’était rendu sans masque à leur rencontre.

“L’impression qu’il n’a rien appris”

“On a l’impression qu’il n’a rien appris en un an et demi. Il donne le mauvais exemple car même vacciné, il peut transmettre le virus. Et j’imagine qu’il n’a pas demandé l’état vaccinal des habitants qui l’ont reçu chez eux à Marseille, pour voir s’ils étaient protégés contre les formes graves”, prolonge le docteur Rochoy.

Car en enlevant le masque, même vacciné, le président peut contaminer les autres personnes présentes dans la pièce, surtout dans les lieux clos puisque la transmission par aérosol du SARS-CoV-2 est avérée.

Un manque d’exemplarité d’autant plus remarqué qu’il intervient dans les quartiers Nord de Marseille, où l’on atteint actuellement environ 1 000 cas pour 100 000 habitants, et où la vaccination patine. 70,4% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, mais seulement 50,3% des Marseillais et 35,2% des habitants du 15e arrondissement.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Source: Covid-19 : sans masque dans un appartement, Emmanuel Macron agace