Motilium : et si la revue Prescrire faisait fausse route ? – Sciences et Avenir

MOTILIUM. L’alerte lancée hier, mercredi 19 février, par la revue Prescrire concernant les risques de mort subite que ferait courir la dompéridone (nom de marque Motilium ou Biperydis) n’est pas passée inaperçue. La radicalité de l’appel en même temps que les approximations de l’article ont interpellé certains acteurs de santé.

Hier matin, sur RTL, le docteur Tounian, chef de service de gastro-entérologie à l’hôpital Trousseau déclarait : “la revue Prescrire fait le buzz en imaginant le nombre de décès que la dompéridone pourrait provoquer. Je pense que c’est plus proche du buzz que de la science.”
Alors, la revue Prescrire, habituellement bien informée, n’aurait-elle pas exagéré son alerte sur la responsabilité (hypothétique) de la dompéridone dans des dizaines de cas de mort subite en France ? La question se pose sérieusement.

5 réactions

5 réactions

Source: Motilium : et si la revue Prescrire faisait fausse route ? – Sciences et Avenir