COVID-19 : Qui est testé aujourd’hui (11 mai, 18 mars) pour le COVID-19 ?

A compter du déconfinement (11 mai), grâce à la mise à disposition plus large des tests, les PCR seront réalisées à toute personne symptomatique (fièvre, toux, gêne respiratoire, perte du goût ou de l’odorat).

Dans un contexte de « traçage des contacts », si un patient est positif au COVID-19, tous les contacts proches (même logement) seront testés.

***

Pour mémoire, le 18 mars 2020, la PCR était réservée pour :

  • Les patients hospitalisés pour un tableau clinique évocateur de Covid-19
  • Les deux premiers patients résidant en EHPAD et en structures collectives hébergeant des personnes vulnérables présentant un tableau clinique évocateur
  • Tous les professionnels de santé dès l’apparition des symptômes évocateurs (pour protéger leurs patients et éviter qu’ils soient « super-diffuseurs »)
  • Les personnes à risque de formes graves présentant des symptômes évocateurs de Covid-19 les plus fragiles (mise à jour du 19 mars : uniquement insuffisants respiratoires, immunodéprimés, femmes enceintes et donneurs d’organe)

Compte tenu de la difficulté à assurer le nombre de demandes, les tests sont réservés prioritairement aux patients hospitalisés (et pas toutes les personnes à risque en ville – la prise en charge restant la même : restez chez vous si ça va bien, prenez contact avec le médecin traitant pour décider du suivi).

Tester tous les patients présentant des symptômes conduirait à saturer la filière de test alors que pour les cas graves et les structures collectives de personnes fragiles, le test diagnostic permet toujours de comprendre et prendre des mesures immédiates.