COVID-19 : Quels sont les symptômes, quelle est l’évolution ?

Un site grand public a été réalisé par l’Institut Pasteur et l’APHP pour déterminer si vos symptômes sont compatibles avec une infection à coronavirus : https://maladiecoronavirus.fr/ (il ne délivre pas d’avis médical et ne remplace pas une consultation).

Les symptômes sont atypiques et sont confondus avec toute autre infection virale respiratoire :

  • fièvre, pouvant durer jusqu’à 10 jours,
  • toux, souvent sèche (2 fois sur 3), pouvant durer jusqu’à 21 jours
  • essoufflement, souvent majorée entre J5 et J8 (toute dyspnée fébrile doit entraîner une grande vigilance et souvent une hospitalisation)
  • courbatures
  • maux de tête
  • nez qui coule, mal de gorge, diarrhée…
  • (sur une prise sang, rien de spécifique non plus : diminution des lymphocytes, faible inflammation, augmentation des enzymes hépatiques… pas d’intérêt franc à un bilan systématique pour le diagnostic ou le suivi).

Ces symptômes sont donc très proches de la grippe ou d’une rhino-pharyngite ou bronchite. En absence de gravité (essoufflement important), ils seront traités comme tels (cf. ordonnance type).

Un des symptômes habituellement rare mais souvent retrouvé chez les patients avec COVID-19 est une perte sévère et brutale (parfois totale) d e l’odorat, sans obstruction nasale, avec troubles du goût très gênants, isolée ou avec des symptômes du coronavirus.

Chez les personnes plus âgées, l’altération de l’état général est au premier plan (confusion, perte d’appétit, chutes…), parfois avec diarrhée, sans fièvre ou avec labilité (fièvre élevée puis température basse)…

L’évolution dans 1 cas sur 5 est une pneumopathie interstitielle bilatérale diffuse, pouvant être rapidement très grave (phénomène d’aggravation décrit à J1-J2 et J6-J12). Un essoufflement avec fièvre doit entraîner une grande vigilance, et souvent une hospitalisation. Cette infographie résume ces symptômes respiratoires.

Il n’y a pas aujourd’hui de moyen technique pour tester tout le monde ; un examen clinique ne permettra pas de vous dire si vous avez ou non une infection à COVID-19 ou à un autre virus (rhinovirus, grippe…). Actuellement, si vous avez un tel syndrome grippal, nous estimons de principe que vous avez un COVID-19 et il faudra surtout rester chez vous (sauf gravité menant à hospitalisation), ne plus travailler.

La période d’incubation (entre contamination et premiers symptômes) est de 5 jours dans la moitié des cas, et peut aller jusqu’à 14 jours. Les personnes contaminées pourraient être contagieuses dès la veille de leurs symptômes…

Il n’existe pas de traitement curatif du COVID-19, ni de la grippe ou des autres infections virales. Il n’existera vraisemblablement pas de vaccin contre le COVID-19 à court terme, et les éventuels traitements curatifs sont en étude. Miser sur la recherche est indispensable pour anticiper les prochaines vagues épidémiques au lever du confinement.

Une réflexion sur « COVID-19 : Quels sont les symptômes, quelle est l’évolution ? »

Les commentaires sont fermés.