COVID-19 : Que faire en cas de rhume, de fièvre isolée débutante, de toux débutante ?

Dans ce cas, prenez un rendez-vous, idéalement en téléconsultation (à défaut, n’hésitez pas à m’appeler). Les consignes seront, à partir du 11 mai :

  • confinement (arrêt de travail pendant 20 jours, limitation des sorties au strict minimum)
  • réalisation d’une PCR (écouvillonnage naso-pharyngé) ; si elle est positive, tous les cas contacts (même logement) seront invités à se faire dépister également
  • paracétamol si besoin (dose adaptée à votre poids, maximum 1 g 3 fois par jour). Ne prenez pas d’anti-inflammatoire (pas d’ibuprofène, pas de spifen, pas d’advil, pas de nurofène, pas de brexin…) – en cas de doute avant de vous auto-médiquer, vous pouvez contacter votre médecin traitant ou votre pharmacien conseil.
  • au sein du logement, il est conseillé de rester dans une pièce spécifique, en évitant les contacts avec les autres occupants du domicile, d’aérer régulièrement. Si possible, une salle de bain et des toilettes spécifiques sont à privilégier. Dans le cas contraire il est recommandé de se laver les mains fréquemment, de ne pas toucher d’objets communs et de laver quotidiennement les surfaces fréquemment touchées (poignées, téléphones mobiles, etc.). Il est déconseillé de recevoir de visites sauf indispensables, comme les aidants à domiciles. Les livraisons à domicile sont possibles, en laissant le colis sur le palier.
  • suivi par téléphone ou téléconsultation selon l’évolution.

***

Vous êtes nombreux à appeler pour fièvre débutante, toux débutante… Et vous le serez de plus en plus. Il faut considérer jusqu’à preuve du contraire (qu’on n’aura pas) que vous avez le COVID-19.

Pour mémoire, en mars, les consignes étaient :

  • isolez vous : limiter au maximum les déplacements (n’utilisez pas la dérogation, restez chez vous).
  • prenez du paracétamol si besoin (dose adaptée à votre poids, maximum 1 g 3 fois par jour). Ne prenez pas d’anti-inflammatoire (pas d’ibuprofène, pas de spifen, pas d’advil, pas de nurofène, pas de brexin…) – en cas de doute avant de vous auto-médiquer, vous pouvez contacter votre médecin traitant ou votre pharmacien conseil.
  • au sein du logement, il est conseillé de rester dans une pièce spécifique, en évitant les contacts avec les autres occupants du domicile, d’aérer régulièrement. Si possible, une salle de bain et des toilettes spécifiques sont à privilégier. Dans le cas contraire il est recommandé de se laver les mains fréquemment, de ne pas toucher d’objets communs et de laver quotidiennement les surfaces fréquemment touchées (poignées, téléphones mobiles, etc.). Il est déconseillé de recevoir de visites sauf indispensables, comme les aidants à domiciles. Les livraisons à domicile sont possibles, en laissant le colis sur le palier.
  • si vous avez un doute sur votre état de santé, si vous êtes dans la liste des personnes à risque de forme grave, si vous êtes inquiet, si vous avez besoin d’un arrêt de travail : appelez votre médecin pour discuter si cela peut être fait par appel téléphonique (télémédecine) ou si cela nécessite une consultation.

Un arbre simplifié de la prise en charge en ville incite à rester chez soi en première intention, pour ne pas risquer de transmettre le COVID-19 à d’autres… ou d’être infecté par un autre patient sur le trajet, en salle d’attente ou par votre médecin !

Une réflexion sur « COVID-19 : Que faire en cas de rhume, de fièvre isolée débutante, de toux débutante ? »

Les commentaires sont fermés.