COVID-19 : Quand aller spontanément aux urgences ?

Idéalement, NE PAS y aller pour des pathologies pouvant être gérées en ville : entorse, douleur abdominale chronique, mal de dos habituel, voire sutures qui peuvent être réalisées au cabinet…

Les urgences et les hôpitaux doivent être réservées aux cas graves de COVID-19 pour maximiser les chances d’une prise en charge optimale.

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à appeler votre médecin traitant pour qu’il vous oriente, ou en dehors des heures d’ouverture (nuit…), en appelant le CRRAL (03 21 71 33 33) ou le 15.

Bien sûr, il faut aller aux urgences pour

  • les urgences habituelles : douleur thoracique suspecte, déficit neurologique, mal de tête intense et inhabituel, idées suicidaires… souvent après avis du 15 (là encore, liste non exhaustive).
  • concernant les problèmes respiratoires, les critères d’hospitalisation sont clairement établis et correspondent à une difficulté inhabituelle et importante à respirer :
    • Fréquence respiratoire > 22 cycles (inspiration-expiration)/minute
    • Oxymétrie de pouls (Sp02) < 90% en air ambiant (pas évident à savoir sans consulter, mais < 90 % on commence sérieusement à ne pas être bien)
    • Pression artérielle systolique (1er nombre) < 90 mmHg (idem, une tension inférieure à 9 implique une grande faiblesse)
    • Altération de la conscience, confusion, somnolence
    • Déshydratation
    • Altération de l’état général brutal chez le sujet âgé.